Français  English
SUISSE  +41 (0)22 534 93 24
FRANCE  +33 (0)970 40 80 33
contact@verif-cv.com

F.A.Q.


recherche erreurs cv, anomalie parcours
  • Combien de temps pour vérifier un CV ?
  • Quelles expériences sont vérifiées ?
  • Etudiez-vous les équivalences de diplômes ?
  • Comment faire si le candidat refuse la vérification ?
  • Mentionnez-vous notre nom aux personnes contactées ?
  • Comment vérifier une expérience si le candidat ne donne pas de référence ?
  • Pouvez-vous vérifier un diplôme/expérience réalisé en dehors de l'Europe ?
  • Pouvez-vous vérifier des éléments autres que professionnels ?
  • Comment contrôlez-vous la E-Réputation ?
  • Comment vérifier une personne toujours en poste dans une autre entreprise ?
  • Pouvez-vous faire des vérifications dans des langues peu courantes (ex: Mandarin, Thaï, Hindi etc.) ?
  • Quel est le cadre légal de la vérification d'un profil ?
  • L'employeur doit-il vérifier les certifications lors de tâches sensibles ?
  • Un mensonge sur le CV permet-il de rompre le contrat de travail ?
  • Combien de temps pour vérifier un CV ?

    La durée de vérification d'un CV dépend du nombre d'expériences et des diplômes à vérifier. Nous sommes aussi dépendants de la disponibilité des interlocuteurs nécessaires. La durée commence à partir du moment où le propriétaire du profil donne son accord. Pour un CV standard, nous avons une moyenne de 3-4 jours ouvrés.

    Quelles expériences sont vérifiées ?

    La liste des expériences vérifiées dépend seulement de votre volonté. Nous pouvons remonter de nombreuses expériences, et loin dans le passé. Toutefois, la plupart de nos clients souhaitent généralement focaliser la recherche sur les expériences récentes et significatives.

    Etudiez-vous les équivalences de diplômes ?

    Nous pouvons analyser les diplômes pour que vous connaissiez l'équivalence dans votre pays. Pour cela nous sommes en relation avec des organismes spécialisés qui permettent d'obtenir l'information rapidement.

    Comment faire si le candidat refuse la vérification ?

    Lorsqu’un candidat refuse des recherches sur son profil, c’est l’occasion de clarifier ses appréhensions. Dans certains cas il peut s’agir de départs précipités ou conflictuels dont l'objet peut être approfondi. D'autres cas s'explique par le fait que le candidat est toujours en poste, et il souhaite conserver une confidentialité vis-à-vis de son employeur actuel. Nous pouvons alors demander d’autres interlocuteurs à contacter (collègues avertis, fournisseurs, clients).

    Dans tous les cas, nous conseillons dans une telle situation d'expliquer ce point en entretien professionnel.

    Mentionnez-vous notre nom aux personnes contactées ?

    Cela dépend de votre volonté. Si vous le souhaitez, nous pouvons conserver votre anonymat. Dans ce cas, nous indiquons simplement aux interlocuteurs que notre mandataire souhaite taire son nom. Certains de nos clients préfèrent cette discrétion, tandis que d'autres clients préfèrent au contraire être transparent. Nous appliquons simplement votre souhait.

    Comment vérifier une expérience si le candidat ne donne pas de référence ?

    Nous contactons l'entreprise pour prendre des références auprès de collaborateurs ayant eu des rapports directs avec la personne, idéalement son responsable ou chef d'équipe.

    Pouvez-vous vérifier un diplôme/expérience réalisé en dehors de l'Europe ?

    Pas de problème. Nous pouvons contacter des interlocuteurs partout dans le monde et dans différentes langues. Toutefois cela peut entraîner des délais supplémentaires.

    Pouvez-vous vérifier des éléments autres que professionnels ?

    Nous recherchons exclusivement des informations professionnelles. En aucun cas nous collectons des informations personnelles. Si au cours de la vérification, nous obtenions des informations personnelles, nous n'en tiendrions pas compte et celles-ci ne figureraient pas dans notre rapport.

    Comment contrôlez-vous la E-Réputation ?

    Nous effectuons des recheches sur les principaux médias : Réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Vidaeo, Xing) ou sites sécialisés. Nous demandons l'accord du détenteur du profil avant d'effectuer une recherche.

    Comment vérifier une personne toujours en poste dans une autre entreprise ?

    Notre éthique nous conduit à demander à la personne de pouvoir contrôler son expérience dans cette entreprise. Nous ne souhaitons pas mettre la personne dans une situation délicate vis-à-vis de son employeur actuel.

    Pouvez-vous faire des vérifications dans des langues peu courantes (ex: Mandarin, Thaï, Hindi etc.) ?

    Nous pouvons sans problème contacter les organismes dans de nombreux pays. Dans le cas où une langue très spécifique nous ferait défaut, nous travaillons avec des partenaires matrisant la langue concerneé.

    Quel est le cadre légal de la vérification d'un profil ?

    Nous demandons systématiquement l'accord de la personne dont le profil est contrôlé avant d'effectuer une recherche. La loi française stipule ceci à l'article (art L. 1221-8-et L.1221-9 du code du travail) : L’entreprise qui a recours à la vérification de diplômes et de parcours professionnels a l’obligation d’en informer le candidat. De plus la CNIL précise qu'une recherche ne peut se faire à l'insu du candidat.

    Nous respectons rigoureusement le cadre légal du contrôle d’un parcours, dans l’intérêt de tous : le vôtre et celui du candidat.

    L'employeur doit-il vérifier les certifications lors de tâches sensibles ?

    Nous ne pouvons que le conseiller. En effet, dans certains domaines, en cas de problème ou d'accident, la responsabilité de l'employeur pourrait être engagé s'il n'a pas vérifier correctement les compétences et les certifications de l'employé.

    En Suisse, l'article 321e r1.9 du Code des Obligation stipule : un travailleur réputé pour être peu fiable doit faire l'objet d'un contrôle rigoureux de la part de son employeur. Si ce dernier néglige ce contrôle, il commet une faute concommitante dont il faudra tenir compte dans la répartition du dommage.

    Un mensonge sur le CV permet-il de rompre le contrat de travail ?

    Cela dépend du cas. Si l'employeur n'a pas vérifié une qualification qui a été passée sous silence, cela ne constitue pas un motif de résiliation immédiate. En cas de mensonge avéré, il s'agit d'analyser les conséquences sur le travail, dans ce cas nous conseillons de se rapprocher de juristes compétents sur le domaine concerné.

    Contactez-nous Controle des information du CV, détection des incohérences ou tricheries